Des parcs naturels partout. Et en Suisse?

Les parcs naturels déploient de nouvelles identités

En route pour la réussite, avec courage et persévérance

naturparke

 

Dans d'autres pays, y compris autour de la Suisse, les parcs nationaux et naturels vont de soi depuis des décennies. Par contre, jusqu'en 2008, le Parc national Suisse, fondé en 1914 dans la Basse Engadine et le Val Müstair, a été la seule grande zone protégée de Suisse. En 1998, des interventions parlementaires ont demandé une base légale qui serve à établir des parcs dans des régions appropriées de la Suisse. En instaurant une utilisation durable de ces sites, ces parcs seraient bénéfiques pour la protection de la nature et du paysage, mais aussi pour la biodiversité, l'aménagement du territoire, l'économie régionale, le tourisme et la population résidente. L'extraordinaire variété des beaux paysages suisses attendait d'être dignement mise en valeur par des parcs.

En 2003, à l’époque à l’Office fédéral de l’environnement, OFEV, j'ai pu reprendre le dossier des parcs, après les travaux préliminaires, et le consolider avec une équipe. À ce moment-là, tout ce travail n'était pas encore une aventure qui pouvait être appréhendée. Le premier pas, le message au Parlement, est tombé sous le couperet du plan d'économies du Conseil fédéral, en 2004. Ce fut la meilleure décision du Gouvernement, car de nombreuses interventions parlementaires issues de tous les partis politiques le forcèrent, par retour de courrier, à un nouveau départ. Le Gouvernement l'approuva en 2005, mais il en traça le financement lors de sa séance. Ce fut la deuxième bonne décision dans cette affaire. Dès la première séance de la commission parlementaire, le financement était de nouveau dans le dossier, augmenté du mandat pour la garantie de la qualité. Ce redémarrage ambitieux m'a tout simplement motivé à m'engager avec persévérance en faveur de cette cause, dont je demeure fermement convaincu à ce jour.

Suivirent des années de travail politique, turbulentes et enrichissantes. Le Parlement approuva les articles légaux sur les parcs à une écrasante majorité, ce qui est extraordinaire pour un projet environnemental. Mes tâches étaient extrêmement passionnantes et les activités étaient des plus variées: de nombreux exposés dans les régions intéressées et du travail de communication, élaborer l'ordonnance sur les parcs en négociant avec les gouvernements cantonaux, élaborer les directives de soumission et d'évaluation des candidatures avec des entreprises externes, ainsi que des manuels pour la valeur ajoutée des parcs naturels par le tourisme. Ou réaliser un concours pour créer un label pour les parcs, garant de leur qualité. En 2008, le premier parc naturel fut reconnu, en 2013 il y en avait déjà 15 et quatre candidats se trouvaient dans la phase de création, parmi ceux-ci, deux nouveaux parcs nationaux.

La création rapide de parcs naturels  a eu pour effet de dynamiser un nombre étonnant de régions qui ont reçu une nouvelle identité grâce au parc. Elles sont récompensées financièrement par l'État pour de bonnes prestations et ont été distinguées par le label de qualité "Parc d'importance nationale". Sur la base de mon initiative, un contrat de coopération a été établi entre Suisse Tourisme et OFEV. Avec le label, il assure une plate-forme de marketing internationale aux parcs naturels suisses.

Avec recul, cette aventure que j'ai contribuée à réaliser et à caractériser avec une équipe motivée me remplit de satisfaction et de fierté. Pour moi, la quintessence de cela est: le courage fait du bien. 

Recherchez-vous du soutien courageux et persévérant?

Votre défi me motive. Vous pouvez compter sur mon engagement.

 

Je me réjouis de notre premier entretien.
Nous poserons les jalons ensemble

Contactez-moi tout simplement.

Si vous ne connaissez pas encore les parcs naturels suisses et leurs offres touristiques diversifiées, laissez-vous tenter. Cette App vous y accompagnera.

Voici comment on m'évalue

"Son regard sur le monde et son ample spectre de vision lui permettent de percevoir rapidement les développements qui se profilent et d'y trouver les réponses adéquates et applicables. Ses compétences et sa persévérance ont grandement contribué à la réussite de trois projets politiques importants pour l'Office et pour le positionnement international de la Suisse: la politique de la Confédération pour créer de nouvelles parcs en Suisse qu'il a formé dans sa substance, la Conception Paysage Suisse qui, avec son renommé au niveau international, avait substantiellement enrichi la Conception Européenne du Paysage. Et finalement son engagement en faveur de l'élection de la Suisse au Comité du Patrimoine mondial de l'UNESCO et son rôle actif au sein de la délégation suisse pour la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial de l'UNESCO de 1972.“

Franz-Sepp Stulz, Chef de la division Nature et paysage, Office fédéral de l'environnement, OFEV, Berne, Suisse. Décembre 2010